De retour après de longs mois d’absence.

Que cela fait drôle d’écrire à nouveau, et en même temps, cela fait un bien fou. La plupart d’entre vous l’ont sûrement remarqué, cela fait des mois et des mois que je n’avais plus écrit, laissant page Facebook, Instagram et blog en friche. Et mon absence n’a pas été choisie, je dirai même que je l’ai subit, comme vous. Mais que l’on se rassure, cela en valait VRAIMENT la peine.

De 3, nous serons 4.

J’ai en effet découvert à la fin du mois d’Octobre qu’un heureux évènement se préparait aux creux de mon ventre. Fous de joie, Papa Goupil et moi avons très vite du faire face à un problème, qui me suivrait jusqu’au bout de la grossesse, jusque sur la table d’opération le jour de l’accouchement. Ce mal, il s’appelle Hyperémèse gravidique, ou Hyperemesis Gravidarum, pour les puristes latinistes. Cette maladie de grossesse, qui m’avait accompagné quelques mois lors de ma grossesse pour le Petit Prince, allait cette fois-ci revenir en puissance, ne laissant que peu de place aux joies habituelles qu’engendrent une grossesse.

L’Hyperémèse gravidique en quelques mots.

Cette maladie de grossesse se caractérise par des nausées et vomissements incoercibles, engendrant une perte de poids importante ( + de 5%) dans un délai court, et mettant la santé de maman en danger. Le foetus n’en subit, dans l’immense majorité des cas , aucune conséquence. Vomir est normal quand on est enceinte, ça, tout le monde vous le dira. Mais est-ce normal de vomir 5, 10, 20, 30 fois par jour voir plus ? Où cesse la normalité où commence la pathologie, beaucoup de médecins eux même l’ignorent, car la plupart … S’en foutent. Cela concerne une minorité de femmes, qui souvent démunies et laissées à l’abandon subissent leur grossesse ou y mettent un terme, alors que des traitements existent. Sur le plan moral, c’est un cauchemars, aussi bien pour la personne qui subit que ses proches.

Voilà en gros, pour résumer, ce qu’est l’Hyperémèse gravidique. Mais je reviendrai bien plus dessus lors d’un prochain article, où je vous parlerai de 2 associations extras, qui sont :

Groupe 9 Mois avec ma bassine

Association de Lutte conte L’Hyperemese Gravidique

Et alors, et ce bébé ?

La grossesse a suivi son cours, tant bien que mal. J’ai eu quelques moments de répit, et j’avoue les avoir savouré. Un jour après l’autre, une semaine après l’autre, le moral oscillant d’un jour à l’autre. Le plus important, c’était que je tienne bon, pour le bébé à naître, qui avait besoin que je lutte contre cette maladie. Heureusement, j’ai eu une équipe médicale qui m’a aidé autant qu’elle a pu, et qui a su me donner une médication efficace.

J’apprends assez tôt dans la grossesse que c’est une petite Princesse qui agrandira la famille. Je tiens bon, et j’arrive à 39Sa, semaine où je subis une césarienne. Etant physiquement épuisée, il a été décidé avec l’équipe soignante qu’il fallait que la Princesse vienne au monde. La césarienne s’est très bien passé, et en quelques minutes, la voilà, douce comme un bonbon, belle comme la naissance d’une fleur. Notre fille. J’ai tenu bon, et j’en suis fière.

En bref.

Ces 9 derniers mois n’ont pas été de tout repos pour moi et ma famille. J’avais besoin de m’isoler et d’affronter cette épreuve, seule, car souvent trop épuisée pour ne serait-ce que quitter le lit. Maintenant que notre Chipette est là, je retrouve peu à peu mes habitudes, et écrire après si longtemps me fait beaucoup de bien. Le blog, la page facebook, Instagram, retrouveront vite leur dynamique d’antan. Entre articles et concours, j’ai plein d’idée en tête.

14 comments

  1. Louisette Leydet says:

    bonjour, je ne connaissais pas cette maladie qui malgré le bonheur d’être à nouveau maman , doit être super fatigante!!!! j’avoue que mes 2 grossesses se sont passées sans aucun problème, aucune nausée alors je ne peux qu’imaginer combien ce doit être pénible et aussi angoissant; profitez bien de votre petite princesse et ces moments-là ne seront plus qu’un souvenir

  2. Virginie Angels says:

    Bonjour, je comprends mieux maintenant le silence… Ce ne devait pas être facile tout les jours. Contente que vous allez bien ainsi que la puce et super d’avoir été jusqu’à 39 SA.

  3. Mouchotte Charlène says:

    Bonjour, j’ai « subi » cette maladie également pour ma première grossesse, j’aimerais une deuxième mais tellement peur de voir encore cette belle aventure gâchée par des malaises, des allers retour à l’hôpital ou rien ne pouvais être fait et de rester des mois à ne rien pouvoir faire…j’ai demandé à rentrer dans le groupe 9mois et une bassine sur fb mais pas de réponse, en tout cas, une belle continuation à vous pour votre famille

    • MamanGoupil says:

      Pour ma part, j’ai trouvé la communauté très réactive sur le « Groupe Facebook de l’Association de lutte contre l’hyperemese gravidique ». Les filles y sont super gentilles et se soutiennent du mieux possible.

Laisser un commentaire